Poesies enfant

Un beau matin



n'avait peur de personneá
Il n'avait peur de riená
Mais un matin un beau matiná
Il croit voir quelque choseá
Mais il dit Ce n'est riená
Et il avait raisoná
Avec sa raison sans nul douteá
Ce n' Útait riená
Mais le matin ce mŕme matiná
Il croit entendre quelqu'uná
Et il ouvrit la porteá
Et il la referma en disant Personneá
Et il avait raisoná
Avec sa raison sans nul douteá
Il n'y avait personneá
Mais soudain il eut peurá
Et il comprit qu'Il Útait seulá
Mais qu'Il n'Útait pas tout seulá
Et c'est alors qu'il vitá
Rien en personne devant luiá




cette page vient de http://www.poesies.biz